30 000 € versés à Eysines sur sa réserve parlementaire : Madame DELAUNAY confondrait-elle son mandat de Députée et de Conseillère Générale ?

30 000 € versés à Eysines sur sa réserve parlementaire : Madame DELAUNAY confondrait-elle son mandat de Députée et de Conseillère Générale ?

Premier billet politique pour cette année 2009...

Le 6 octobre 2008, la commission permanente du Conseil Général de la Gironde a entériné la réhabilitation du Foyer de l'Enfance pour un montant de 70 000 €. Le plan de financement prévoit à ce titre un apport de 30 000 € « issue des crédits de la réserve parlementaire de Mme Michèle DELAUNAY, députée de la Gironde ». (Lire la délibération en question)

Le Foyer de l'Enfance (Centre Départemental de l'Enfance et de la Famille, 21 AV DE L'HIPPODROME 33326 EYSINES), qui dépend du Conseil Général (Source, site du Conseil Général : http://www.cg33.fr/cg33/jcms/c_8498/accompagner-parents-et-enfants-en-difficulte?portal=TF070606_6660&printView=true), est notamment chargé d'accueillir les enfants isolés.

Seul petit « hic », le Foyer de l'Enfance est à... Eysines alors que Mme DELAUNAY est Députée de la 2ème Circonscription de la Gironde (Bordeaux Centre + la Bastide).

Un préalable : il n'est pas ici question de remettre en cause le fondement juridique de ce versement puisqu'il est semble-t-il autorisé par les règlements qui régissent l'attribution de cette réserve. Cependant il ne s'agit en rien de l'esprit dans lequel cette enveloppe, gérée par le député, a été créée. Il s'agit en effet d'une cagnotte qui permet d'aider les élus locaux où les associations du territoire sur lequel le député est élu.

Le Foyer de l'Enfance dépend du Conseil Général. Alors une question : Mme DELAUNAY aurait-elle confondu, lors de ce versement, son mandat de Conseillère Générale et de Députée ?

Il est vrai que ces 30 000 € se sont beaucoup « baladés » avant d'atterrir si loin de la destination souhaitée.

En effet, Mme DELAUNAY avait proposé à la Mairie de Bordeaux de verser cette somme pour ravaler les façades de l'hôpital Saint-André. Bonne idée ? En apparence, peut être. En réalité, c'est un pur effet d'annonce ! Trois raisons à cela :

- Le ravalement des façades de l'hôpital Saint-André coutera bien plus de 30 000 € et par conséquent le problème du financement reste entier.

- La place de la république attenante va être refaite dans les années qui viennent (en conséquence du départ des bus notamment).Il faut un projet global.

- Enfin, avis personnel, les façades en question sont elles plus noircies que la moyenne ? Je ne pense pas.

Je pense que si Mme la Députée avait demandé la liste des nombreux investissements de la ville de Bordeaux dans sa circonscription (un peu comme elle le fait avec son FDAEC en tant que Conseillère Général), nous n'aurions pas manqué de lui proposer des dossiers réalistes : les façades de la Bourse du Travail (à quelques mètres de l'hôpital Saint-André ou pour lesquelles l'appel d'offre est lancé), la création de la placette du Séminaire (rue du Hamel)...

Ce ne sont pas les possibilités qui manquent !

 

Fabien Robert

6 Commentaires

  1. Alf
    20/01/2009 at 13:21

    Effectivement, cette dotation faite au foyer de la petite enfance est un peu étonnante.
    Si les causes des enfants sont toujours justes, on se demande pourquoi la mandataire de la deuxième circoncription de la Gironde vient intervenir à Eysines alors que d’une part, il y a à faire sur ce sujet à Bordeaux, et que d’autre part, le Conseil Général a compétence et autorité complète sur le Foyer.

    Comment faut-il comprendre cette démarche ?

    – Manque cruel de moyens du Conseil Général, peut-être après ses très onéreuses campagnes de publicité et le coût exhorbitant de l’édification de ses nouveaux locaux ?

    – Transaction entre cette collectivité territoriale et madame Delaunay ? Si c’est cela, quelle en est la nature ?

    Surprenant. D’autant que madame la Députée ne cesse de se plaindre de la Mairie à propos de la situation des associations de sa circonscription.

  2. 20/01/2009 at 13:52

    Vous aurez plaisir, cher Fabien Robert, à trouver dans mon blog (en commentaire du billet “CSV : Obama candidat”, une réponse à vos interrogations.
    L’adresse de mon blog : http://www.michele-delaunay.net

  3. 20/01/2009 at 15:15

    Madame la Députée,
    Madame la Conseillère Générale,

    C’est beaucoup d’honneur que d’avoir une réponse de votre part sur ce blog au demeurant beaucoup plus modeste que le votre. Je note à cette occasion que vos « cybers garde-du-corps » aiment à manier le méprit à mon encontre. Cela ne vous honore pas mais soit.

    Je laisse passer votre réponse avec plaisir, surtout que vous n’apportez, en réalité, aucune réponse sur le fond. Pourquoi avoir donné 30 000 € à Eysines dans un bâtiment bien loin de votre circonscription. Ne trouvez-vous pas qu’il aurait été plus respectueux de verser directement cette somme pour des acteurs sociaux de votre circonscription ? Ceci est d’autant plus choquant que vous êtes également Conseillère Générale et profitez de votre cumul des mandats pour mélanger les genres (le foyer de l’enfance à Eysines est une structure Conseil Général).

    Vous souhaitez un triptyque « Etat – Mairie – Réserve parlementaire » et je trouve que c’est une bonne idée. Pourquoi ne pas accorder ces 30 000 € pour l’humanisation du foyer LEYDET ? Il est dans votre circonscription, le projet est en construction et il s’agit exactement du même mode de financement.

    D’autre part, si le Conseil Général peut investir 30 000 € supplémentaires en finançant un « superbe projet à destination des personnes âgées » (je vous cite et note cette promesse), pourquoi ne le fait-il pas sans attendre ce « marchandage » ?

    Sur le montant de votre réserve parlementaire, il est effectivement ridicule aux vues de vos collègues de la majorité et c’est là une injustice que je trouve choquante . Vous avez raison sur ce point. Mais quelle en est la raison ?

    J’ai cru comprendre que cela dépendait de plusieurs critères : majorité/opposition, groupe/non-inscrits, premier mandat… A titre d’exemple, un de nos députés MoDem touche plus de 60 000 € alors que nous sommes dans l’opposition, sans groupe et qu’il s’agit de son premier mandat… Je ne comprends donc vraiment pas comment vous, membre du puissant groupe PS (qui préside la commission des finances !) n’avez réussi à « négocier » que 30 000 € pour une circonscription comme Bordeaux. Manque de pugnacité où réelles difficultés ? Je ne porte pas de jugement à cette étape de notre change.

    A vous lire,

    Fabien ROBERT

  4. Alf
    21/01/2009 at 13:43

    Courageux de votre part d’être aller répondre sur le site personnel de la mandataire de la 2ème de la Gironde au sujet de cette allocation faite de sa part au profit d’un canton qui n’est pas le sien, canton qui n’est pas non plus géographiquement dans sa circonscription.
    Les explications données sont peu satisfaisantes et les habitants des territoires dont elle est l’élue doivent être très étonnés de tout cela. Pourquoi ne pas avoir subventionné une association de quartier, un club sportif, un du troisième âge, ou que sais-je encore ? Tout est-il donc si parfait en son pays ?

    Dommage que le respect républicain et la courtoisie la plus élèmentaire en démocratie dont les groupies fanatiques de cette élue, et elle même d’ailleurs, se font les si ardents défenseurs ne soient pas des régles qu’ils et elle s’appliquent.
    Reste une question : Le fait que le maire d’Eysines qui est également élue du canton bénéficiant de la conséquente obole appartienne au même parti politique que la donnatrice est-il à prendre en compte pour expliquer le geste ?
    Mystère, mystère !

  5. 21/01/2009 at 13:59

    Merci de votre soutien.

  6. 21/01/2009 at 17:47

    Bonjour,

    Toute cette affaire est des plus bizarre et laisse perplexe qu’en à la notion d’élue de terrain de Madame Delaunay…

    Cela ressemble beaucoup à des petits arrangements entre amis. En effet, sont concernés : la ville d’Eysines dont le maire est PS, le Conseil Général de la Gironde dont la majorité est PS et une députée qui intervient hors de sa circonscription mais qui est aussi PS !

    Il ne reste pas beaucoup de place pour la prise en considération des citoyens, qui aspirent à des élus de proximité agissant pour leur territoire …

    Je remarque enfin que Philippe Madrelle (Président du Conseil Général) qui a passé ces dernières semaines à stigmatiser le désengagement de l’Etat auprès des collectivités territoriales (utilisant même la métaphore peu heureuse du couloir de la mort !) a trouvé ici un nouveau moyen de récupérer des fonds issus de l’Etat !

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
%d blogueurs aiment cette page :