Bordeaux lauréate du Programme National de Requalification des Quartiers Anciens Dégradés

Bordeaux lauréate du Programme National de Requalification des Quartiers Anciens Dégradés

Depuis plus de 2 ans, en tant qu'élu de quartier et administrateur de la société publique InCité, je participe à la réflexion et aux prises de décisions liées à la requalification du centre historique de Bordeaux. Une réussite incontestable. Beaucoup de choses fausses ont pourtant été dites sur cette opération et sur In Cité. J'en parle malgré tout avec sérénité car cette mission est d'une impérieuse nécessité. Il s’agit pour l’essentiel de lutte contre l’habitat indigne, la vacance, la précarité énergétique tout en favorisant la mixité sociale et générationnelle. Il y a quelques semaines, j’avais rédigé un billet sur la difficile question du logement social en centre historique. Je vous conseille aussi de lire l’article du journal SUD OUEST qui fait état de ces difficultés, sans polémique et en rétablissant la vérité sur cette mission.

Mon billet d’aujourd’hui est pour vous annoncer une bonne nouvelle ! En effet, Bordeaux vient d’être désignée par Benoist Apparu, secrétaire d’Etat chargé du logement et de l’urbanisme, comme l’une des villes pilotes du Programme National de Requalification des Quartiers Anciens Dégradés (PNRQAD… encore un sigle barbare…)

A l’occasion de la présentation des dossiers lauréats, Benoist Apparu a déclaré « j’ai, lors de mon tour de France pour le logement, été particulièrement marqué par la métamorphose de Bordeaux et son formidable potentiel. Le PNRQAD est un encouragement à poursuivre les actions déjà menées dans certains quartiers du centre historique. »

Le PNRQAD est un cadre novateur pour développer un nouveau mode d’intervention et de gouvernance sur le centre ancien.

La Ville de Bordeaux souhaite, au travers de ce programme, mettre les habitants au cœur du projet et des réflexions sur l’évolution de leur quartier. Des aides spécifiques vont permettre en effet de développer des programmes portant sur la qualité de l’habitat, la sobriété énergétique sans oublier les dimensions économique, associative et culturelle.

Le dossier de Bordeaux, qui concerne essentiellement les quartiers situés entre le centre ville et la gare, a pour objectifs de :

- redonner au cœur de ville une place centrale au sein de l’agglomération en termes d’accueil de population et d’activités économiques

- maintenir la diversité fonctionnelle et sociale et offrir aux habitants un quartier adapté à leurs besoins et leurs ressources

- mettre en valeur un patrimoine exceptionnel tout en permettant son adaptation aux enjeux énergétiques et aux modes d’habiter contemporains.

Le pilotage de ce projet sera assuré par la Ville de Bordeaux, en association étroite avec l’Etat, la CUB et l’Opération d’Intérêt National Euratlantique.

Voici de la matière (comprenez aussi de l’argent !) pour poursuivre cette mission humainement nécessaire.

Fabien Robert

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
%d blogueurs aiment cette page :