Bordeaux se mobilise pour réduire ses déchets plastiques.

Bordeaux se mobilise pour réduire ses déchets plastiques.

Bordeaux se mobilise pour réduire ses déchets plastiques.

La mairie de Bordeaux souhaite montrer l’exemple et se mobiliser pour réduire ses déchets plastiques.

Face à un constat alarmant…

La consommation de plastique a été multipliée par 20 dans le monde dans les cinquante dernières années. Aujourd’hui 6% de la production de pétrole au niveau mondial est utilisée pour produire du plastique. On estime que ce chiffre sera de 20% en 2050.

De même, le plastique représente à lui seul 70% des déchets marins.

Moins de 20% des neuf milliards de tonnes de plastiques produits à ce jour dans le monde ont été recyclées ou incinérées, le reste continuant de s’amonceler sur les sites d’enfouissement et se répandant dans le milieu naturel où il mettra des milliers d’années à se dégrader.

Face à ce constat, j’ai suivi avec attention l’élaboration de la loi « Agriculture et Alimentation », votée par le gouvernement en octobre dernier. Cette loi poursuit plusieurs objectifs : permettre aux agriculteurs d'avoir un revenu digne, améliorer les conditions sanitaires et environnementales de production, renforcer le bien-être animal, favoriser une alimentation saine, sûre et durable et réduire l'utilisation du plastique dans le domaine alimentaire.

Sur ce dernier point, trois mesures avaient retenu mon intérêt car directement applicables pour Bordeaux :

  • L’interdiction des contenants alimentaires de cuisson, de réchauffe et de service en plastique en restauration collective des collectivités locales en 2025,
  • L’interdiction des touillettes et pailles en plastique dans la restauration, la vente à emporter, les cantines et les commerces alimentaires en 2020
  • L’interdiction des bouteilles d'eau en plastique dans les cantines scolaires en 2020.

Cependant, en janvier dernier, le Sénat a retardé l’application de ces mesures. Ainsi, la vente d’éléments plastiques (couverts, touillettes, pailles) est repoussée d’un an soit au 1er janvier 2021.

…la nécessité d’agir.

Face à l’urgence et la nécessité de mobilisation sur ces questions, la Ville de Bordeaux souhaite changer ses pratiques et montrer l’exemple.

Pour cela dès le 1er janvier 2020 nous mettons en place les mesures suivantes :

  • Suppression des objets en plastique à usage unique (touillettes, pailles, verres) à horizon 2020 dans tous les services municipaux,
  • Mise en place de pratiques écoresponsables pour une ville exemplaire, notamment au travers des achats de la ville,
  • Réduction considérable de l’utilisation des plastiques dans les cantines scolaires et dans les restaurants municipaux dédié aux agents,
  • Sensibilisation des habitants et des restaurateurs sur les enjeux de la suppression des plastiques à usage unique.

La Ville de Bordeaux, à son échelle, souhaite agir et sensibiliser au plus proche des habitants sur le défi environnemental.  

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
%d blogueurs aiment cette page :