Boulevards et barrières : vers un nouveau projet urbain concerté

Boulevards et barrières : vers un nouveau projet urbain concerté

Boulevards et barrières : vers un nouveau projet urbain concerté

Eléments structurants pour notre ville, les boulevards doivent aujourd’hui être repensés. L’ambition de la Ville est grande. En dépassant leur simple fonction de mobilité, les boulevards doivent se penser d’abord comme de véritables lieux de vie en associant les habitants à cette réflexion.

Selon moi, Bordeaux a trois atouts fondamentaux qu’elle doit absolument préserver : sa démographie dynamique, son patrimoine exceptionnel et son état d’esprit modéré.

Réfléchir au futur aménagement de notre ville est essentiel pour préserver ses atouts et cette identité bordelaise. Lancer un nouveau projet urbain et humain autour de la ceinture des boulevards et dans les quartiers attenants, une priorité de Nicolas Florian, confirme cette logique.

Des axes de déplacement à repenser

Long de 13 km, du pont Jacques Chaban-Delmas au futur pont Simone Veil ; parcourus par 30 000 véhicules chaque jour ; ponctués de 10 barrières, les boulevards occupent une position névralgique dans l'organisation des déplacements de l'agglomération bordelaise. Aussi, ils sont au cœur du renouveau urbain de la ville avec les Bassins à Flots au nord et Euratlantlique au sud.

Avec une ambition égale à la grande transformation des quais menée par Alain Juppé, nous souhaitons faire de ce projet un élément structurant dans l’aménagement de Bordeaux.

Une véritable évolution urbaine de notre ville ne peut se faire sans repenser l’avenir des boulevards.

Ici, aucun sujet ne doit être écarté. Typologie des habitants, types de commerces, de services ou d’équipement présents ; tous les enjeux sociaux, économiques et environnementaux doivent être pris en compte dans la réflexion.

Des lieux de vie à créer

De plus, nous devons dépasser la vision des boulevards comme simple voies de déplacement. Avec environ 80 000 habitants et près de 50 000 emplois sur un faisceau de 500m de part et d'autre de l'avenue il faut d’abord penser les boulevards comme un lieu de vie. De cet espace de circulation peut émerger un véritable espace de vie singulier, avec lieux publics, points verts et commerces confortés.

Les conditions d’un vaste débat sont maintenant réunies. La volonté de la Ville est d’ouvrir ce débat aux habitants et usagers des boulevards. Ce projet d’aménagement sera concerté et réunira toutes les expertises nécessaires pour envisager le futur de ces voies centrales.

Nicolas Florian m’a proposé de porter ce projet et je le remercie pour sa confiance. La commission nouvellement créée présentera une délibération qui sera adoptée d’ici le 15 juillet pour saisir ensuite le Conseil de Bordeaux Métropole.

Loin d’être une simple question de mobilité, la rénovation des boulevards sera le projet urbain métropolitain de demain, à l’image du Bordeaux des quais. Dans cette réflexion la volonté de la Ville, et celle qui m’anime depuis tant d’années, est d’y associer pleinement les habitants.  

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer