Cinéma : lancement d'un fonds de soutien à la création numérique à Bordeaux

Cinéma : lancement d'un fonds de soutien à la création numérique à Bordeaux

Cinéma : lancement d’un fonds de soutien à la création numérique à Bordeaux

Dans le champ du cinéma, conciliant une approche culturelle et une approche économique, la Ville de Bordeaux et Bordeaux Métropole entendent s’inscrire dans une dynamique partenariale basée sur la complémentarité de leurs compétences et moyens dans ce domaine afin d’engager un partenariat avec le Centre National du Cinéma et de l’Image Animée (CNC) dans le cadre de sa politique de coopération avec les collectivités territoriales. L’enjeu est d’attirer les talents sur le territoire et d’accompagner la création dans le domaine du cinéma et de l’image animée dans une approche complémentaire et non concurrentielle à celle engagée par le CNC avec la Région Nouvelle Aquitaine, en ce qu’elle se concentre sur la création et le numérique.

  Complémentarité de l’action de la Ville de Bordeaux et de Bordeaux Métropole en matière de cinéma

  L’action de la Ville de Bordeaux se concentre sur l’émergence de projets et de talents créatifs et leur diffusion et compréhension auprès d’un public le plus large possible.

En 2017, l’apport de la Ville de Bordeaux au cinéma, hors valorisation, s’est élevé à 194 250 euros via les aides au fonctionnement aux association ; les aides à la création / diffusion / production ; la Saison Bordeaux Paysage 2017 ; et la convention Ville de Bordeaux / Institut Français, permettant de garantir une diversité dans la diffusion d’oeuvres cinématographiques (films de  genre, cinéma indépendant, documentaire, court-métrage) et une diversité des publics (actions de médiation, d’éducation à l’image dans différents quartiers).

Au premier semestre 2018, l’apport de la Ville de Bordeaux aux projets associatifs dans le champ du cinéma s’élève à 100 250 euros et concerne 7 associations : festivals et associations d’éducation à l’image.

  L’action de Bordeaux Métropole se concentre sur le soutien à l’émergence d’écosystèmes à potentiel de croissance et d’emploi, la structuration de filières professionnelles et le renforcement de l’attractivité du territoire.

En 2017, l’apport de Bordeaux Métropole à l’écosystème cinéma, image animée et jeu vidéo s’est élevé à 455 000 euros, dont 265 000 € pour le cinéma (y compris le budget de fonctionnement du bureau des tournages, soit 100 000€), 150 000€ pour l’image animée et 15 000 € pour le transmedia.

L’ensemble des actions budgétées par Bordeaux Métropole en 2018 s’élève à 570 000€, sous réserve du vote des différentes subventions.

  Bordeaux Métropole et la Ville de Bordeaux sont ainsi complémentaires dans le développement des publics du cinéma qu’elles peuvent accompagner : notamment le public professionnel pour Bordeaux Métropole, les créateurs et le grand public via l’action associative pour la Ville de Bordeaux. Elles conviennent de travailler à la rencontre de ces publics : le lancement cette année d’un volet grand public en lien avec le forum professionnel Cartoon Movie en mars 2018 avec une programmation à l’UGC de films d’animation en présence des producteurs est un exemple des rapprochements pertinents et profitables à tous grâce à un dialogue spécifique sur cette thématique entre Bordeaux Métropole et la Ville de Bordeaux.

    Enjeux d’une convention quadripartite avec le CNC

Au regard de ces complémentarités, la Ville et la Métropole conviennent de travailler conjointement à la signature d’une convention triennale et reconductible avec le CNC ayant pour objet :


  • d’une part de mettre en cohérence et de donner de la lisibilité à de nombreuses actions déjà existantes tant pour la Ville de Bordeaux (soutiens aux associations et événements) que pour la Métropole (soutien à la filière),


  • et d’autre part de mettre en œuvre deux actions emblématiques et structurantes détaillées ci-dessous visant les talents (auteurs, réalisateurs, associations) du territoire avec la volonté d’impliquer le CNC dans ces deux actions afin de consolider le soutien financier qui peut leur être apporter sur ces deux initiatives selon la modalité du CNC du 1 euros du CNC pour 2 euros de la collectivité.


  Cette convention quadripartite de coopération se compose d’un préambule présentant la stratégie de soutien de Bordeaux Métropole et de la Ville de Bordeaux à l’écosystème culturel et créatif et définit les modalités de mise en oeuvre des deux actions suivantes :

 
  • La création d’un fonds de soutien à la création numérique et aux nouveaux formats qui s’inscrit en parfaite complémentarité avec le soutien à la création et au fonctionnement des associations et collectifs de cinéma conduit par la Ville de Bordeaux.
 

Le fonds de soutien à la création numérique et aux nouveaux formats serait doté de 225 000 euros répartis comme suit :


  • 125 000 euros de contribution versée par la Métropole


  • 25 000 euros de subvention dédiée par la Ville de Bordeaux sur le fonds d’aide à la création / production / diffusion déjà existant


  • 75 000 euros de subvention versée par le CNC


  Le fonds de soutien à la création numérique et aux nouveaux formats serait géré intégralement par la Ville de Bordeaux (cf. Titre I article 5) :

  • Bordeaux Métropole donnant mandat à la Ville pour assurer la gestion opérationnelle du fonds, lui versera annuellement une contribution de 125 000 euros sur un compte de tiers dédié (compte 45), celle-ci exécutera la dépense d’aide aux lauréats au travers de ce même compte,


  • La Ville de Bordeaux sera également récipiendaire des aides du CNC en compte 45 pour celles correspondant à l’apport de Bordeaux Métropole et en compte 74 pour celles qui correspondent à son propre apport


   
  • L’accompagnement à la structuration et à l’implantation durable de la filière professionnelle du cinéma sur le territoire métropolitain via la pérennisation d’un soutien métropolitain aux résidences d’écriture So Film de Genre mise en œuvre à Bordeaux et dans la métropole par So Film en partenariat avec le CNC, Canal+, la SACEM et la société de production Wild Bunch. Ces résidences développant une approche transdisciplinaire (Bande dessinée, illustration, création musicale, cinéma…) bénéficient aux auteurs et projets associatifs bordelais que la Ville de Bordeaux soutient à son niveau.


  La pérennisation des résidences So Film d’écriture de cinéma de genre serait permise par un financement de 225 000 euros répartis comme suit :

  • 150 000 euros de subvention versée par Bordeaux Métropole


  • 75 000 euros de subvention versée par le CNC à Bordeaux Métropole


    Cette convention entre en vigueur avant la fin de l’année 2018 et permet d’accompagner notamment la deuxième édition des résidences So Film de Genre et de lancer un premier appel à appel à projet au titre du fonds d’aide à la création.

 

Elle sera la première convention signée entre le CNC et une collectivité territoriale autre que régionale en matière de soutien à la création. A ce jour seules la métropole de Strasbourg et la Ville de Paris ont établi une convention de partenariat avec le CNC.

Hugo Simon-Chautems

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
%d blogueurs aiment cette page :