Les Bordelais redécouvrent leur Muséum

Les Bordelais redécouvrent leur Muséum

Les Bordelais redécouvrent leur Muséum

Après 10 ans de travaux, pour rénovation-extension, inventaire, acquisition et restauration le Muséum de Bordeaux se dévoile au grand public.

Une ouverture attendue par les Bordelais comme en témoigne ce chiffre :  plus de 12 000 visiteurs ont pu apprécier le Museum version 2019 depuis son ouverture le 31 mars.

J’ai eu la chance d’inaugurer ce nouveau lieu culturel aux côtés de Nicolas Florian, maire de Bordeaux.

Comme moi, laissez-vous émerveiller devant la sélection des 3 500 spécimens (parmi le million que représentent les collections) revenue en exposition dans l'Hôtel de Lisleferme. Dont Fanny l’éléphante qui a retrouvé sa place à la billetterie du Museum où elle accueille depuis plus de 100 ans petits et grands Bordelais. Les autres spécimens seront présentés à tour de rôle lors d’expositions semi-permanentes ou temporaires.

Un écrin historique pour le Museum.

Il était important pour le Museum de Bordeaux de rester dans ce très bel édifice qu’est l’Hôtel de Lisleferme. Situé en plein cœur de Bordeaux, dans le Jardin Public, cet hôtel particulier abrite depuis 1862 les collections du Museum d’Histoire naturelle. Le bâtiment étant devenu vétuste et trop exigu, il était prioritaire de trouver des solutions pour moderniser la muséographie et mieux recevoir tous les publics.

Trois étages de collection pour mieux accueillir le public.

Mieux accueillir les publics, c’est par exemple leur proposer une médiation diversifiée qui permet de vivre un moment de convivialité et de mieux appréhender les collections. Ainsi les ateliers offrent au public la possibilité d’avoir un contact direct, tactile, avec certaines collections. A l’heure du virtuel, cette approche relationnelle, est un complément nécessaire et apprécié des jeunes comme des adultes.

Mieux accueillir les publics c’est aussi donner à réfléchir. L’axe de développement du nouveau parcours muséographique est « La nature vue par les hommes ». Il invite à la réflexion autour de la préservation de la Biodiversité et questionne sur la façon dont l’Homme a appréhendé cette nature.

Un Museum témoin de l’histoire.

A la vue de l’histoire de notre ville, le Museum prend tout son sens comme nouvel étendard de l’offre de culturelle et scientifique bordelaise. En effet, dès le XVe siècle, de nouveaux mondes sont découverts. Les voyages, dont l’objectif est commercial ou politique, ont atteint leur apogée à la fin du XVIIIe et au début du XIXe siècle. Ils sont l’occasion d’observations naturalistes. Bordeaux est alors un port au cœur du négoce avec les colonies. À partir du XVIIIe siècle, les capitaines de navires apportent des échantillons d’Afrique, des Antilles et d’Amérique. Au XIXe siècle, des chirurgiens de marine, apothicaires et missionnaires, recueillent des spécimens en Extrême-Orient et en Océanie. La galerie du Museum permet d’évoquer ces voyages, de retracer l’histoire et de présenter la richesse de la diversité animale par continent.

Ici, l’histoire rencontre la modernité avec une vrai place faite au multimédia au cœur de la transmission du savoir. Le Museum se veut un lieu ludique qui parle à notre âme d'enfant et à notre esprit d'adulte.

A son échelle, Bordeaux participe au défi de la préservation de l’environnement. Le rôle du Museum sera ici primordial, comme outil de témoignage sur la richesse de notre patrimoine naturel et outil d’éducation sur la nécessité de le préserver.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
%d blogueurs aiment cette page :