Perspectives culturelles

Perspectives culturelles

Perspectives culturelles

En 2019, la municipalité consacrera 73, 845 millions d’euros pour la Culture et le Patrimoine (soit environ 300€/habitant). 200 associations sont aidées chaque année par la ville. Un sondage IFOP réalisé en 2018 place la culture en tête des perceptions positives chez les bordelais avec 81% d’indice de satisfaction.
Alors qu’Alain Juppé présentait aujourd’hui ses vœux à la presse, il est revenu sur plusieurs dossiers culturels que je développe dans ce billet, entre bilan et perspectives.

> 2018…

En 2018, environ 628 000 visiteurs se sont rendus dans les lieux culturels municipaux. A périmètre constant, la fréquentation est en hausse de 4,5% entre 2017 et 2018. Cette année a été marquée notamment par le succès de trois expositions en particulier : « Martin Szekely » au Musée des arts décoratifs et du design (prolongée), l’exposition « Légendes urbaine » à la base sous-marine mettant en lumière un quart de siècle d’art urbain et l’exposition « Jack London » et les mers du Sud au Musée d’Aquitaine.

La salle des fêtes du Grand Parc a rouvert ses portes en juin 2018 : elle a accueilli depuis son inauguration 47 manifestations qui représentent 13 500 personnes accueillies. Alors que les scénarii d'occupation les plus optimistes tablaient sur 60 à 70 événements accueillis durant la première année, ce sont au final 130 événements qui auront été organisés ou accueillis d’ici le 30 juin 2019.

L’année 2018 a aussi permis de mener à bien la procédure d’attribution de la DSP pour les alvéoles 1 à 5 de la Base Sous-Marine et c’est CulturEspaces. L’année 2019 sera consacrée à des travaux permettant d’inaugurer le lieu avec la première exposition numérique immersive à l’été 2020. En parallèle, l’annexe de la Base sous-marine (en gestion municipale) a confirmé son succès grand public, avec une fréquentation en nette hausse à 108 000 visiteurs.

> 2019

Pour bien démarrer l’année et répondre aux nouvelles pratiques des habitants, la bibliothèque de Bordeaux Mériadeck est ouverte le dimanche à partir du 13 janvier et jusqu’au printemps. C’était une promesse de campagne qui est tenue !

Saison « Liberté ! Bordeaux 2019 ".  L’ensemble des opérateurs culturels du territoire et les services culturels de la ville sont d’ores et déjà au travail afin de proposer une programmation estivale dense, ambitieuse artistiquement et destinée à tous les publics : « Liberté ! Bordeaux 2019 » qui se déroulera du 20 juin au 20 août 2019, avec un week-end inaugural partagé avec une Fête du fleuve revisitée et comme événement de clôture les dernières dates de tournée du théâtre équestre Zingaro (place des Quinconces). Quelques cartes blanches seront confiées à des artistes ou commissaires majeurs et inscrits dans de nombreux partenariats à l’échelle du territoire bordelais et national, José Manuel Gonçalvès (Directeur du 104), le collectif d’architectes « Yes we camp » qui bâtira un projet participatif à l’échelle d’Euratlantique ou encore l’artiste Gonzalo Borondo, à qui sera confié le Temple des Chartrons.

Poursuite de la livraison de nouveaux équipements. L’année à venir sera caractérisée par un grand nombre d’ouverture de nouveaux équipements/lieux :

-le muséum d’histoire naturelle sera inauguré le 30 mars ;
-les salles XX et XXIème du musée d’Aquitaine bouclant le parcours permanent à travers 600.000 ans d’histoire doivent également ouvrir dans le courant du mois de mars ;
-la bibliothèque de Caudéran ouvrira en juin 2019 ;
-Pola dont les activités enfin stabilisées rive droite aux entrepôts Pargade seront dévoilées au public progressivement et notamment à l’occasion de la prochaine saison culturelle « Liberté ! Bordeaux 2019 » à l’été 2019 ;

Des futurs travaux. L’effort de la ville en faveur des lieux culturels va se poursuivre entre 2018 et 2022. Quelques exemples :

-2019 sera ainsi une année de préparation du vaste chantier qui s’ouvre au Musée des arts décoratifs et du design afin d’en faire un lieu unique dédié au design à l’échelle nationale, via des travaux d’ampleur dans le bâtiment des anciennes prisons, rendus possibles par le mécénat exceptionnel du Château Haut-Bailly pour un montant de 2 millions d’euros.
-école du cirque : poursuite des études d’implantation de l’Ecole du Cirque sur son nouvel emplacement aux Aubiers
-Rock School Barbey : fin des études concernant la rénovation et l’extension des locaux de la Rock School pour démarrer une première phase de travaux ;
-pôle culturel Joliot Curie : dans le cadre du projet de rénovation urbaine de la Benauge, les études démarrent pour la construction d’un pôle culturel, à l’horizon 2025, élément central de la vie du futur quartier ;

L’Opéra national de Bordeaux renouvelle le contrat de son Directeur Général, Marc Minkowski, pour 3 ans à partir de septembre 2019. Sous son impulsion, cette maison propose une saison exceptionnelle, foisonnante et plurielle où de nombreux artistes d’envergure internationale sont présents, tels Angelin Preljocaj en ouverture avec son célèbre ballet « Blanche neige ».

La réflexion sur le devenir du CAPC, visant à réaffirmer la singularité de cet équipement qui restera bien sûr dédié à l’art contemporain et à la création, est terminée. Le recrutement de la direction sera lancé dès ce début d’année 2019 avec une note d’orientation prochainement rendue publique.

Enfin, plusieurs partenariats ambitieux, préparés en 2018, trouveront aussi leur application concrète en 2019 :

-le premier appel à projet commun portant sur des projets de création sur des formats innovants, entre Bordeaux Métropole, la Ville de Bordeaux et le Centre national de la cinématographie (CNC) a été lancé fin 2018 pour une sélection des lauréats en mars ;
-un partenariat avec le musée du Louvre, en lien avec le musée des beaux-arts de Bordeaux et le musée des arts décoratifs et du design, permettra de présenter l’une des grandes expositions de la Saison « Liberté ! Bordeaux2019 » dans la Galerie des Beaux Arts, autour de nombreux chefs d’œuvre nationaux ;
-le partenariat avec la Fondation Gandur trouvera aussi sa première expression au travers de l’exposition « Histoire de l’art cherche personnages… » présentée au CAPC ;
-le Centre international de la Bande Dessinée et de l’image d’Angoulême est un autre partenaire essentiel de cette exposition, en écho avec le travail de renforcement des liens Bordeaux/Angoulême ;
-le musée d’Aquitaine a enfin proposé de s’associer avec le musée du Quai Branly afin de mener des collaborations scientifiques et nourrir les expositions présentées dans ses murs ;

Une nouvelle fois : bonne année 2019 à tous !

Articles relatifs

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
%d blogueurs aiment cette page :