[Voeux 2017] Belle année à toutes et tous !

[Voeux 2017] Belle année à toutes et tous !

[Voeux 2017] Belle année à toutes et tous !

"C’est une erreur de ne pas croire et une faute de tout croire.” - Fernando de Rojas

Cette longue file d'attente dans la cour de l'hôtel de ville pour s'inscrire sur les listes électorales est un signe qui ne trompe pas, comme à l'approche de chaque élection présidentielle. Si vous jugez sévèrement vos élus, à raison, l'envie de participer, de décider et d'agir est, chez beaucoup d'entre vous, intacte.

2017 sera une année capitale, pour la France et pour Bordeaux comme l'annonce judicieusement cette carte de vœux. À vous, vos proches et ceux que vous aimez, j'adresse 3 vœux :

- puissiez-vous demeurer toujours en bonne santé et épanoui. La recette unique du bonheur n'existe pas mais il faut souvent, pour l'approcher, savoir rester près de l'essentiel : terre, famille, amis, idéaux.

- conservez, quelle que soit l'évidence, un esprit toujours critique pour savoir distinguer l'information de la désinformation, son corollaire, et ne jamais vous laisser envoûter par les marchands de rêves.

- gardez foi en l'avenir. C'est parfois difficile, je sais, mais "n'est vaincu que celui qui croit l'être".

Belle année 2017.

Amitiés,

Fabien Robert

Fabien Robert

9 Commentaires

  1. Yolande ROUSSELY
    02/01/2017 at 16:17

    Merci de ces Voeux pleins d’enthousiasme ! Je vous adresse les miens bien sincères de santé et de réussite dans vos projets !

    Présente sur votre secteur depuis bientôt un an et demi j’espère pouvoir m’y impliquer un peu en fonction de mes disponibilités professionnelles et familiales.
    Je resterai modeste car en 2016 j’ai pu concrètement expérimenter l’expression « qui trop embrasse mal étreint »

    Bien cordialement
    Yolande ROUSSELY
    30 rue Cadroin
    33000 BORDEAUX
    06 12 70 34 28

  2. Labat
    02/01/2017 at 18:57

    Monsieur Fabien Robert
    Merci pour ce message.
    Je vous souhaite à mon tour une très belle année 2017, porteuse de projets et de réalisations fructueuses, dans le domaine de la culture et dans tous les autres.
    Bien à vous, Pierre Labat c/o Bibliotheca / Annexe B

  3. SIRET Christiane
    04/01/2017 at 07:49

    Grand merci pour vos bons voeux.
    À mon tour, je vous souhaite une année douce, intelligente et féconde.
    Un de mes voeux est de pouvoir à nouveau entendre de la musique Jazz au « caillou »sur la rive droite!!
    Christiane Siret

  4. Sellier
    06/01/2017 at 15:34

    Bonjour,
    Merci pour vos vœux pleins de dynamisme.
    Je souhaite que vos projets rencontrent un vif succès.
    Au plaisir de vous revoir.
    Bien cordialement.
    Jocelyne Sellier

  5. Voizard
    07/01/2017 at 10:07

    Monsieur
    Merci pour vos voeux et félicitation pour vos initiatives.
    Depuis cinq ans que je suis Bordelais, j’aurais bien des voeux à exprimer à ma ville d’adoption. Cependant s’il en est un que je souhaiterais voir se réaliser, c’est « l’amélioration de la propreté  » qui devrait accompagner votre volonté de développement de la culture. Il est gratifiant de voir tous ces touristes, et tant mieux si de plus en plus d’étrangers visitent notre ville. Mais vous êtes vous demandé qu’elle image ils garderont et colporteront à travers le monde? Auront ils envie de revenir? Il n’est pas acceptable qu’à la descente des passagers des paquebots,des trains, des avions, les portes de la ville leurs soient ouvertes pour leur livrer des tas immondices et autres déchets de toute nature. Il n’est pas normal que les jours de fêtes ou de week-end après que tant de visiteurs aient déambulés sur nos trottoirs, nos services d’entretien ne soient pas en effectifs suffisants. Et maintenant que les commerces sont ouverts le dimanche avez vous pris les dispositions adaptées? on ne peut apprécier la culture qu’avec un minimum d’éducation y compris dans nos rues. A votre disposition.
    Il est dommage que vos efforts soient gâchés par tant d’incivisme.

  6. Piette Lenoir
    07/01/2017 at 17:42

    Merci a Fabien Robert pour son message de la nouvelle année 2O17

    Ex MODEM a 77ans je garde foi pour l ‘ avenir de la FRANCE admettez

    cependant qu ‘ il est difficile parfois d ‘y croire encore

    Votre jeunesse et votre attitude positive nous impose encore d ‘ y croire

    Amities Democrate P.L.

  7. G. Nicolas
    09/01/2017 at 20:13

    Bonjour,

    Je viens de recevoir vos vœux et je dois avouer que c’est avec un plaisir très mitigé que je les lis, d’autant que je viens de découvrir que le petit jardin de Nansouty, où il y a peu encore divers profils d’habitants cohabitaient avec autant d’harmonie que possible, est décidément réservé, avec votre accord, à l’usage exclusif des parents d’enfants.
    Car pour quelle raisons venait-on dans ce jardin public ?
    – Pour avoir la paix. Mais là, entre l’invasion de braillards et les ballons dans les jambes c’est devenu difficile.
    – Pour le plaisir des yeux. Mais il faut voir à quelle vitesse les tentatives d’aménagements sont piétinées, cassées ou arrachées, sous l’œil bienveillant des parents, par ces Attila en culotte courte.
    – Pour sortir son chien. Mais cela vient d’être interdit, même en laisse !!! Incroyable !
    On se demande bien quel danger imminent ces bêtes font courir à l’habitant de Nansouty pour que ce jardin public se transforme en espace d’exclusion. Ne me dites pas que c’est par mesure d’hygiène. La ville est devenue pathogène pour différentes raisons parmi lesquelles le chien ne figure pas… Et lorsque nous revenons de la campagne, ce n’est pas l’odeur d’urine animale qui nous assaille, mais celle des émanations d’usines, de pots d’échappement et des poubelles.
    La nature par définition n’est pas hygiénique. Alors, lorsque ce petit groupe d’usagers vous demandera d’éliminer les oiseaux et les chats, qui défèquent comme tout être vivant mais de façons moins maîtrisable, obéirez-vous également ?
    Cette mesure est d’autant plus étonnante qu’une grande majorité de propriétaires de chiens ici est retraitée – électorat important de notre Maire actuel. Par ailleurs, on peut s’interroger sur l’effet que produira sur les enfants ce modèle d’exclusion d’un animal reconnu comme facilitateur de contacts sociaux équilibrants et des être humains qui l’accompagnent… Il me semblait que l’espace public était un espace pour tous et, en tant que tel, un lieu d’apprentissage permanent du vivre ensemble.
    Las ! Il semble que vous ayez décidé de véhiculer un message inverse, à l’heure où l’individualisme étouffant génère de plus en plus d’intolérance à la différence dans notre société.
    En attendant, nous autres propriétaires de chiens continuerons à payer des impôts et autres taxes pour entretenir ce jardin dont vous avez choisi, dorénavant, de nous interdire l’usage.
    Bonne année ??

  8. Fabien Robert
    10/01/2017 at 08:53

    Bonjour,
    Le jardin en question est en réalité une cour d’école au départ…qui depuis l’origine (2009 je crois) est partagée avec le quartier sous forme de square. Il ne faut donc pas inverser l’usage initial qui est dédié aux enfants.
    Concernant la possibilité de se reposer dans un « vrai » jardin, sans opposer les enfants et les chiens tout de même, je vous invite à traverser le cours de la Somme pour aller au jardin de la croix du sud, rue Jean Mermoz (ouvert en 2014, très sympathique je crois !).
    Enfin, je suis aussi propriétaire de chien et je regrette comme vous qu’en raison du comportement de quelque uns, nous nous retrouvions souvent exclus…
    Bonne année (quand même).
    Fabien

  9. Lacroix damien
    10/01/2017 at 09:53

    « À force de croire en ses rêves, l’homme en fait une réalité ». Hergé
    Bonne année 2017

Leave a Reply

Fermer