Bordeaux et Bègles unissent leurs moyens pour soutenir les arts du cirque

Bordeaux et Bègles unissent leurs moyens pour soutenir les arts du cirque

queyries_2Les Villes de Bordeaux et de Bègles souhaitent développer des collaborations, organisant ou mutualisant des moyens et des ressources au service d’une coopération culturelle cohérente et partagée. La question de l’espace public et des arts de la piste est vite apparue au cœur de cette préoccupation. Le cirque, par son caractère nomade, populaire et avant-gardiste, se déploie en effet comme un projet de territoire. Riche de sens, il transforme l’urbanité et notre rapport à la ville, autant qu’il permet de nouvelles approches culturelles sur l’aire métropolitaine.

Le projet la citéCirque se déploie à Bègles et depuis Bègles vers la métropole sur des principes d’itinérances et de mutualisations avec des villes voisines, des partenaires et des opérateurs, des artistes. C’est dans le cadre de cette politique volontariste de la ville de Bègles, soutenue par Bordeaux Métropole, que s’est structuré l’espace chapiteau aux Terres Neuves, à la lisière des boulevards. La citéCirque fait ainsi référence à son pôle d’appui béglais et renvoie à l’idée de la cité et de la ville, de la circulation des projets et des publics au-delà même des frontières communales. Elle investit les champs de la production, de la résidence, de la diffusion et de la médiation culturelle.

Dans la même logique la Ville de Bordeaux porte une politique active de développement et d’accompagnement des arts de la piste, aussi bien en termes de création artistique avec les compagnies confirmées, que d’émergence ou encore avec l’Ecole de cirque de Bordeaux. La mise en place du fond d’aide à la création a participé au soutien de plusieurs projets de création et contribué au choix de Bordeaux d’investir dans l’aménagement culturel des berges de Garonne, des Quais de Queyries à la caserne Niel, jusqu’à l’Esplanade des Quinconces, encouragent la venue des cirques de passage (Les Têtes en l’Air, Bazar Forain). Autant d’orientations qui participent pleinement à la mise en œuvre d’une politique ambitieuse encouragée par le Document d’Orientation Culturelle de la ville de Bordeaux.

Cette communauté d’intérêt artistique, cette approche partagée de la culture dépassant les frontières communales pour redéfinir un territoire commun, ont conduit les Villes de Bordeaux et de Bègles à imaginer une coopération culturelle complémentaire et collaborative.

C’est tout le sens d'une convention cadre signée par Alain Juppé, Maire de Bordeaux et Noël Mamère, Maire de Bègles, le 4 juin dernier. Elle marque un jalon important dans la façon aujourd’hui de penser les politiques publiques de la culture, entre ces deux villes mais qui peut avoir valeur d’expérimentation à l’échelon de la métropole.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
%d blogueurs aiment cette page :